EU | ES | FR | EN
Facebook Twitter Vimeo Goear Scribd
Euskal Idazleen Elkartea

Brève histoire de la littérature basque

En 1876, les Fueros basques furent supprimés ; face à cette agression, les citoyens s’inquiétèrent pour l’histoire, la culture et la langue de leur pays. L’étude littéraire, quasiment inexistante jusqu’alors, commença à se développer.

L“Asociación Euskara de Navarra”, créée en 1877 à Iruñea, rassemblait des personnes des quatre provinces du Pays Basque Sud. Certains membres de cette association, tels qu’Arturo Campion, Hermilio Oloriz ou Juan de Iturralde, créèrent le magazine “Euskara”.

A Gasteiz, citons J. Apraiz, Federico Baraibar, Ricardo de Bengoa, ou Fermin Herran, qui dirigea le magazine “Revistas de las Provincias Eúskaras”. A Bilbo, mentionnons Aristides de Artiñano, Juan E. Delmás et Antonio Trueba.

Cependant, le centre principal d’étude de la langue basque se situa en Gipuzkoa, à Donostia. L’instigateur du mouvement fut Jose Manterola.

C’est à la même période que fut créé à Donostia le théâtre moderne basque. En 1876 à Ciboure puis, deux ans plus tard, au Théâtre Principal de Donostia, l’œuvre Iriyarena de Martzelino Soroa fut représentée. Son franc succès poussa Soroa à poursuivre dans l’écriture, puis, par la suite, de nombreux auteurs empruntèrent la voie théâtrale, dont Toribio Altzaga.

Un autre centre culturel important, bien que plus tardif, fut celui de Bilbo, avec, à sa tête, R. M. Azkue et Sabino Arana Goiri, qui avaient des points de vue bien différents sur la langue basque, mais qui exercèrent tous deux une grande influence jusqu’au XXe siècle.

Idazleak Ikastetxeetan
Liburuak Gozagarri 2017
uberan.eus
Literatur Jarduerak
2011 Euskal Idazleen Elkartea
Zemoria kalea 25 · 20013 Donostia (Gipuzkoa)
Tel.: 943 27 69 99
eie@idazleak.eus

iametza interaktiboak garatuta